Togo : « L’armée ce n’est pas l’armoire »

Le Général Hogg, Commandant de l’Armée de Terre des Etats-Unis, Division Afrique, en visite au Togo en janvier 2011(cr. Master Sgt. Christina Bhatti-Madden)
Le Général Hogg, Commandant de l’Armée de Terre des Etats-Unis, Division Afrique, en visite au Togo en janvier 2011(Crédits photo: Master Sgt. Christina Bhatti-Madden)

On les appelle ici « Sodja » en mina (prononciation dérivée de l’anglais « soldier »).

Les étudiants – comme d’habitude – leurs ont donné un autre nom «  Mon pays » .

Au Togo, tout ce qui porte un treillis (policier, gendarme, militaire…), et une arme, est un sodja;

Les FAT (Forces armées togolaises) ça se respecte, que tu l’aimes ou que tu ne l’aimes pas, quand tu croises un soldat, tu ne peux être indifférent; c’est un sentiment partagé, complexe à décrire.

Ils ont un langage particulier, même façon de parler quelles que soient leurs origines, le ton est haut et imposant, pour intimider au maximum : je pense que ça fait partie de la culture du métier (l’armée).

Leur nombre :

Honnêtement, je n’ai aucune idée de combien d’hommes compose l’armée togolaise; la rumeur occidentale parle souvent de onze mille (11000).

Les bérets rouges : c’est l’élite

Tous ceux qui ont suivi les défilés du 13 janvier pendant au moins 40 ans  les connaissent; ils ne rigolent pas, très disciplinés, ce sont des durs à cuire; les para-commandos, quand tu en croises, faut savoir qu’il faut aller te barricader à la maison, ou faire un voyage sans retour dans un futur proche au Ghana ou au Bénin; parce qu’ils sortent seulement en cas de gros problèmes.

Les bérets verts :

Souvent de grands barbus baraqués, chargés notamment de la sécurité présidentielle. Ces types font peurs, même de loin.

Les araignées et les autres :

Les araignées sont apparues en 2007 ; ce sont eux qui bastonnent et gazent de temps en temps les gens à Lomé. Ils sont aussi en première ligne dans la lutte étatique contre le chômage des jeunes.

 « Nous serons là, nous serons là » (ma version)

Pendant des années, j’ai entendu ce refrain tous les 13 janvier du Général-président, sans savoir vraiment ce que ça voulait dire : j’ai fini par comprendre :

Nous serons là, pour vous protéger contre vous-même;

Nous serons là pour vous matraquer ou (pire) vous zigouiller si vous insistez, au nom du Général;

Nous serons là pour faire les  (bons) choix pour vous.

Les FAT à l’international pour maintenir la paix :

Le Togo s’est toujours porté volontaire pour envoyer ses troupes un peu partout. Nous sommes présents notamment au Mali, membre de la MISMA.

L’armée républicaine :

Les FAT sont au service de la Nation entière- d’après leur site internet– avec entre autre pour mission la défense du territoire.

Hmm ! Il préfère quand même le chef de  l’État, chef Suprême des armées.

Les gentils :

Dans tout homme il y ‘a un gentil. Dans nos FAT, il y en a beaucoup et très compréhensifs ; il faut juste être chanceux pour tomber dessus. C’est comme la LONATO (Loterie togolaise), on ne gagne pas tout le temps, mais quand ça arrive c’est le jackpot.

On en a vu aider les populations durant les inondations qu’a connues le pays.

Chef pardon!

Un conseil; si tu te crées  un problème avec un Sodja, n’essaies pas de jouer au plus fort, à l’intelligent ou à l’intellectuel (à moins que ton oncle soit Colonel, ou un peu connu) : il n’aime pas ça.

La phrase magique pour t’en sortir c’est : « Chef pardon ! Chef, vous êtes trop bon! ». Il s’adoucira, et sera peut être ouvert à des négociations monétaires, à moins que ce soit trop grave.

Choisis aussi le bon moment comme : la journée de payement de leur solde, ils sont très souriants, sauf que ça ne dure pas longtemps; et prie, pour que les éperviers du Togo gagnent, car c’est un jour où tu peux même marcher la main dans la main avec un soldat.

En gros, les forces armées togolaises, sont dans la même galère que nous simples civils.

L’armée joue souvent au bourreau, au criminel mais peut aussi être libératrice, ou héroïne. Ces soldats sont juste des togolais comme les autres, sauf qu’ils ont un treillis et une arme.

Et dans l’histoire du Togo, celui qui tient l’armée, détient le pouvoir.

Kèdèèè à tous nos chefs !!!

The following two tabs change content below.
jeogo
Les miracles n'arrivent qu'à ceux qui n'abandonnent jamais.Je suis celui qui se cherche et se recherche au travers des histoires et problématiques.Yohh!!! ce n'est pas facile hein! Mais comme on le dit dans ma belle ville Lomé: tout est KÈDÈÈÈ. C'est pourquoi je livre mes certitudes, mes interrogations.Je crois aux miracles togolais et africains,je crois au miracle de la vie.

2 réflexions sur “Togo : « L’armée ce n’est pas l’armoire »

  1. Servir le peuple ou servir le pouvoir:telle est le dilemme de l’armée togolaise…on compte meme plus les bavures…contre la population civile aujourd’hui…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *