Je suis togolais, et mon pays est « extra »ordinaire !

Crédit : www.izf.net
Crédit : www.izf.net

Je viens de rencontrer une française, qui à mon grand étonnement, connait assez bien mon pays :

Elle : « En 2009, j’ai décidé de voyager pour la première fois en Afrique, et j’ai choisi le Togo »

Moi : « Et alors ? Comment l’as-tu trouvé ? »

Elle : « C’était un choc, sur tous les plans; il est assez extraordinaire et bizarre à la fois ton pays »

Alors, s’en suivit tout un exposé sur le Togo devant mes autres amis (un peu étonnés) qui posaient des questions; ce n’était pas moi qui parlais mais Christelle (la française). Elle a expérimenté la vie à la Togolaise, et voulait à tout prix la raconter.

Ce qui est intéressant quand on est togolais à l’étranger, c’est que tu peux totalement réinventer ton pays (juste pour connaitre l’impression des gens), car personne ne connait, sauf,peut-être un peu de nom, s’ils ne le confondent pas au Congo, et bien sûr, les autres africains). Quand je dis « Togo », les gens me répondent : « je n’en ai jamais entendu parler ». En gros, on n’existe pas en dehors de l’Afrique.

Je peux faire tout gober aux gens pour qui (ils sont nombreux), le monde se limite aux pays riches et à leurs destinations touristiques préférées mais pas un « beau » petit rectangle situé quelque part en Afrique de l’Ouest.

Je peux leur faire croire que nous avons le métro qu’ils me croiront; que nous, togolais, sommes très heureux et que nous roulons sur l’or.

Mais non, mon pays n’est pas comme ça, nous souffrons. Et  nous avons de nombreux problèmes :

C’est chez moi que les autorités disent « tout va bien » quand tout va mal

C’est chez moi qu’on se téléporte d’un cimetière pour aller bruler un marché

C’est chez moi qu’on bastonne très souvent les manifestants

Nous avons une armée antirépublicaine qui a même fait le buzz sur Youtube

Nous ne sommes pas une monarchie, même si chez nous le fils a succédé au père;

Petite équation :      Poche du pays = poches des gouvernants

Donc c’est ça, tout comme moi, mon pays est un grand malade; il y a des choses qui me font pleurer, rire de fierté, d’autres me dépriment, me révoltent et me rendent malheureux, mais bon! La fatalité n’est pas togolaise.

Nous sommes un peuple paisible, tolérant et très accueillant; nos femmes sont fortes, elles ont fait la grève du sexe il n’y pas longtemps pour contraindre les hommes à s’impliquer davantage pour rendre le Togo meilleur.

Alors étranger ! Si tu recherches quelque comme ça, ne te casses pas la tête, pense à nous, penses au Togo, viens et vas, parle de nous, fais connaitre mon petit Togo.

Et puis, si tu te comportes bien, je te décorerai de l’Ordre du Mono, « en vertu des pouvoirs qui me seront conférés » dans un lointain lointain futur si je deviens « extra »ordinairement président .

Kèdèèè!!!

The following two tabs change content below.
jeogo
Les miracles n'arrivent qu'à ceux qui n'abandonnent jamais.Je suis celui qui se cherche et se recherche au travers des histoires et problématiques.Yohh!!! ce n'est pas facile hein! Mais comme on le dit dans ma belle ville Lomé: tout est KÈDÈÈÈ. C'est pourquoi je livre mes certitudes, mes interrogations.Je crois aux miracles togolais et africains,je crois au miracle de la vie.

4 réflexions sur “Je suis togolais, et mon pays est « extra »ordinaire !

  1. Je découvre le Togo et les Togolais aussi.Les Togolaises sont très actives dans cette vie politique et ne manquent pas d’imagination pour se faire entendre au delà des frontières de leur pays.Cette grève du sexe a fait le tour du monde.Je salue le courage de toutes ces femmes qui se battent au quotidien pour un avenir meilleur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *